Quelle est la meilleure toiture pour une maison ?

Posted by admin on
0
Pièces
Quelle est la meilleure toiture pour une maison ?

Le choix de la toiture est une étape importante dans la construction ou la rénovation d’une maison. Pour que cette dernière soit résistante, il est conseillé de choisir de bons matériaux. Quelle est donc la meilleure toiture pour une maison ?

Une bonne charpente 

Avant de mettre une toiture sur une maison, il faut nécessairement poser une charpente. En effet, il est indispensable de prendre en compte la typologie de charpente dans son choix de matériaux. Pour cela, il est conseillé de faire des calculs afin d’évaluer le poids de la couverture sur la charpente et d’estimer les différentes possibilités. Par ailleurs, il existe différents types de charpentes à savoir la charpente à fermettes et la charpente traditionnelle. 

En effet, la première est fabriquée avec des planches de bois assemblées grâce à des attaches métalliques. Avec ce type de charpente, l’isolation est relativement simple et peu onéreuse. La seconde quant à elle est bien plus complexe à réaliser et se compose d’éléments en bois massifs assemblés. Voulez-vous avoir une toiture solide avec des matériaux résistants ? N’hésitez pas à vous rendre sur ce site https://www.toituresfrancoisbenoit.be/couvreur-toiture.php 

Toiture en tuiles de terre cuite

Toiture en tuiles de terre cuite

Le rôle principal de la toiture consiste à isoler efficacement la maison. Les matériaux sont choisis d’une part en fonction des goûts et du budget de chacun. Ils doivent d’autre part respecter les contraintes architecturales locales et techniques liées au type de charpente, sans oublier le climat de la région.

La terre cuite est le matériau le plus utilisé pour la fabrication de tuiles. Il a fait ses preuves au fil du temps et résiste très bien aux intempéries comme le gel. Les tuiles en terre cuite existent sous différentes formes et couleurs, ce qui leur permet de s’adapter à tous les styles de maison. Il est en revanche, souhaitable d’intercaler une protection entre les tuiles et la charpente pour assurer une isolation thermique optimale.

Toiture en tuiles de béton

Le béton est parfois sujet aux variations climatiques. Il a la particularité de se colorer lors d’une exposition au soleil. Les tuiles en béton sont les moins résistantes sur le long terme, mais certainement les moins coûteuses. Enfin, elles peuvent être droites ou en canal afin de s’adapter au mieux à l’inclinaison de la toiture.

Toiture en ardoise

Toiture en ardoise

 

L’ardoise est une roche naturelle très résistante, non gélive et non poreuse. Particulièrement adéquate pour des toitures à forte pente, elle présente une durabilité importante pouvant s’étendre de 75 à 150 ans. Contrairement à d’autres matériaux, l’ardoise possède aussi l’avantage de conserver sa couleur avec le temps.

Dotée d’un charme intemporel et d’une grande élégance, on la retrouve sur les toitures de nombreux bâtiments. Elle est plus onéreuse que la tuile, ce qui lui vaut une réputation de revêtement de prestige. 

Aucune altération esthétique n’est donc à déplorer avec une toiture en ardoise. Par contre, elle nécessite un entretien régulier, à cause de la mousse et du lichen qui peuvent s’y développer. En fonction de son niveau de qualité, l’ardoise peut également présenter des taches de rouille du fait de la présence de fer (phénomène appelé la pyrite de l’ardoise).

Toiture en Zinc

Utilisé sous forme de feuilles, le zinc est le métal qui recouvre plusieurs immeubles. Étanche et facile à entretenir, c’est un matériau qui présente une bonne longévité. Vous n’y verrez pas apparaître de mousse, ce qui en fait un choix privilégié pour les toitures des maisons individuelles.

En définitive, plusieurs possibilités s’offrent à vous en matière de choix de toiture pour votre maison. Vos goûts et vos capacités financières vous aideront à prendre la bonne décision. N’oubliez surtout pas de faire appel à un professionnel du métier car cela vous sera très avantageux.

Comment traiter l’humidité ascensionnelle ?

Posted by admin on
0
Pièces
Comment traiter l’humidité ascensionnelle ?

Vous avez constaté l’apparition de moisissures dans votre logement ? Vos peintures se dégradent ? Il s’agit de signes avant-coureurs de l’humidité ascensionnelle. Encore appelée remontées capillaires, cette dernière désigne l’humidification des murs par l’eau présente dans le sol. Non traitée à temps, l’humidité ascensionnelle peut s’avérer être un véritable problème pour votre maison. Dans cet article, vous découvrirez quelques astuces nécessaires pour bien traiter ce problème.

Comment reconnaître un problème d’humidité ascensionnelle ?

L’humidité ascensionnelle commence toujours par se manifester à la base du mur. En effet, elle remonte dans vos murs à travers un contact avec le sol humide et à travers la porosité du matériau qui constitue ces derniers. Certains signes vous permettent de déterminer l’humidité ascensionnelle. Entre autres, il s’agit de :

  • L’humidité dans vos murs
  • L’apparition d’odeurs d’humidité
  • Le jaunissement du plafonnage dans le bas des murs
  • Le décollement des plinthes, des papiers peints ou de revêtements de sol
  • La dégradation des peintures et de votre façade

reconnaître un problème d'humidité ascensionnelle

Par ailleurs, il est important de ne pas confondre l’humidité ascensionnelle avec l’infiltration d’eau. Dans le cas d’infiltration, les signes apparaissent plus haut sur le mur. L’infiltration d’eau est due à un souci d’étanchéité dans les murs extérieurs.

Pour le traitement de l’humidité ascensionnelle dans votre logement, il est recommandé de recourir aux services d’un spécialiste en cliquant ici https://www.iso-immo.be/traitement-humidite-ascensionnelle.php

Quelles sont les techniques de traitement de l’humidité ascensionnelle ?

Il existe deux catégories de techniques afin de traiter l’humidité ascensionnelle : 

  • Techniques de traitement de l’humidité ascensionnelle prouvées
  • Techniques de traitement de l’humidité obsolètes

Techniques de traitement de l’humidité ascensionnelle prouvées

Il s’agit des méthodes les plus utilisées et performantes. Il y a la méthode par injection de produits hydrophobes et celle par la pose d’une membrane

Traitement de l’humidité par injection de produits hydrophobes

L’injection des résines hydrophobes est la méthode la plus efficace et la plus utilisée par les professionnels. Elle consiste à forer beaucoup de trous à la base du mur, à intervalles réguliers, afin d’y injecter des produits hydrophobes. Ainsi, l’effet de ces derniers permet de bloquer définitivement l’humidité ascensionnelle. Cette technique est également idéale pour tous les différents types de murs. 

Des études menées par l’Union de la maçonnerie et du gros œuvre (UMGO-FFB), le Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB) et autres organismes dans le cadre du Programme recherche développement métier (PRDM), ont d’ailleurs prouvé l’efficacité de cette technique. Elles ont révélé qu’il s’agit de la seule méthode qui peut traiter l’humidité des murs en profondeur.

Méthode par la pose d’une membrane d’étanchéité

Méthode par la pose d'une membrane d'étanchéité

Cette méthode consiste à créer une ouverture sur toute la longueur du mur pour y insérer une membrane d’étanchéité. Après l’insertion, vous maçonnerez à nouveau le mur. Il faut noter que cette technique est également efficace et bloque l’humidité ascensionnelle. Toutefois, elle est difficile à appliquer et n’est pas adaptée à tous les murs. Le cas des murs épais est illustratif.

Techniques de traitement de l’humidité obsolètes

Comme le nom l’indique, ces méthodes ne sont plus en vogue et sont rarement utilisées. Aussi, sont-elles moins efficaces et contraignantes. Comme techniques obsolètes, on peut citer la méthode par injection de produits « BOUCHE-PORES » et celle de la mise en place de tuyaux d’aération ou de siphons atmosphériques.

Tout comprendre sur les maisons clés sur porte

Posted by admin on
0
Pièces
Tout comprendre sur les maisons clés sur porte

La plupart des personnes qui désirent se lancer dans la construction d’une maison craignent le stress que cela peut constituer. En effet, il faut reconnaître que gérer un chantier n’est pas une tâche aisée et qu’il faut avoir un moral d’acier pour s’en sortir. Cependant, ces personnes ignorent qu’il existe une option pouvant leur permettre d’éviter tout cela. Il s’agit de l’option des maisons clés sur porte. Lisez cet article pour en savoir plus. 

Qu’est-ce que c’est qu’une maison clé sur porte?

une maison clé sur porte

Comme son nom l’indique parfaitement, la maison clé sur porte est une maison complètement construite et qui vous est livrée avec sa clé posée sur la porte. En d’autres termes, les maisons clés sur porte sont des maisons dont les constructions sont confiées à des entreprises expertes du domaine.

Ces entreprises se chargent de faire appel à tous les artisans qu’exige une construction d’habitation, de contrôler le travail de ces derniers à travers une bonne gestion du chantier. Inutile de rappeler que tout cela se fait dans le but de vous offrir la maison de vos rêves. La maison clé sur porte est une maison dans laquelle vous pourrez emménager juste après la livraison sans avoir à effectuer des travaux. 

Les entreprises en charge de ce type de construction sont pour la plupart des professionnels du domaine de la construction et disposent des qualités nécessaires en ce qui concerne la gestion des chantiers de construction. Elles se chargent de prendre en compte vos souhaits et votre budget pour vous offrir ce qu’il vous faut. 

La seule tâche qui vous incombe dans ce type de projet est de déterminer le style de maison que vous souhaitez, d’imaginer de façon très précise toutes ses caractéristiques. Cela permettra aux artisans qui interviendront sur le chantier de fournir un service de qualité tout en respectant vos gouts. Soumettez juste vos désirs concernant la maison à l’entreprise chargée de vous concevoir votre maison clé sur porte et le tour est joué. www.mv-perfecthome.be

Quels sont les avantages qu’offre le choix de maison clé sur porte?

les avantages qu’offre le choix de maison clé sur porte

L’option de la maison clé sur porte offre plusieurs avantages. Le premier avantage que nous pouvons noter est le haut degré de personnalisation qu’offre ce type de construction. En effet, étant donné que vos souhaits concernant la maison de vos rêves seront recensés par l’entreprise avant le lancement de la construction, celle-ci se chargera de veiller à ce que tout soit respecté dans les moindres détails. 

Ainsi, la maison qui vous sera livrée regroupe certainement tous les détails que vous aurez exigés de la construction. Par ailleurs, choisir de confier la construction de votre maison à une entreprise experte dans le domaine vous permettra de vous débarrasser de tout le stress que peut causer la gestion d’un chantier. 

Les démarches administratives seront aussi faites par l’entreprise. Ces tracasseries vous seront ainsi épargnées. Les entreprises étant des professionnels disposent des ressources nécessaires pour la bonne gestion d’un chantier. D’ailleurs, la plupart du temps, elles collaborent avec les meilleurs artisans du secteur dans le but de vous garantir un projet de qualité. 

En outre, il convient de noter que les délais de livraison des maisons clés sur porte sont relativement courts. Vous aurez donc la possibilité d’aménager tôt dans votre nouvelle résidence.

Comment fixer une cheville dans une cloison ?

Posted by admin on
0
Pièces
Comment fixer une cheville dans une cloison ?

Les travaux de fixation dans les murs nécessitent l’usage des chevilles adaptées. Ces dernières se déclinent en effet sous plusieurs types. On peut donc avoir des chevilles universelles, des chevilles pour plaques en plâtre et les chevilles à frapper. Très diversifiées, elles se distinguent autant par leur structure que par leurs usages. Il faudrait définir le mode de fixation selon la cheville à utiliser. Comment fixer alors une cheville dans une cloison en fonction des types de matériaux et du poids limite ? Éléments de réponse.

Fixation pour les charges ≤ 10 kg

Pour des charges très légères telles que le cadre photo dans une cloison, il est préférable d’opter pour des chevilles en plastique autoperceuses ou autoforeuses. Simples d’usage, ces dernières ne requièrent pas l’utilisation d’une perceuse. À l’aide d’un tournevis, elles peuvent facilement s’insérer à l’emplacement choisi.

Pour effectuer des fixations résistantes dans des cloisons plaque de plâtre, choisissez une cheville pour plaque de plâtre ou une accroche X. Le maintien de la cheville à l’intérieur de la cloison sera assuré par une cheville capable de prendre la face cachée de la plaque de plâtre pour support.

Alors, pour fixer la cheville dans la cloison notamment pour des charges légères, percez d’abord vos murs à l’aide d’un foret de diamètre égal. Cela permet à la cheville de bien s’enfoncer à l’intérieur du trou. Pour finir, vous n’aurez qu’à visser la vis pour l’ancrage dans la cheville. Par ailleurs, référez-vous à Bougard.com pour vous livrer tous les matériaux de fixation pour cloisons dans toute la Belgique.

Fixation pour des charges à lourdes ≤ de 30kg

Fixation pour des charges à lourdes ≤ de 30kg

Il existe plusieurs types de cloisons creuses dont les cloisons en briques creuses, les cloisons en plaques de plâtre et les cloisons alvéolaires. Pour cette catégorie de cloisons creuses, utiliser une cheville à expansion métallique s’avère indispensable. En effet, cette dernière est fabriquée en métal. Elle est alors assez résistante et vous permettra, grâce au système d’ancrage dont elle dispose, de limiter les risques d’arrachements.

Cependant, le poids qu’une cheville à expansion métallique peut supporter dépend de sa longueur et de son diamètre. De même, chaque cheville présente une reprise de charge bien spécifique. Alors, pour avoir une idée de la charge maximale de la cheville à utiliser dans ce cas, prenez appui sur son mode d’emploi.

Pour fixer une cheville à expansion classique, servez-vous premièrement d’un foret à diamètre égal pour percer un trou dans la cloison. Ensuite, insérez dans le trou la cheville avant de finaliser les fixations avec une pince à expansion. Si vous avez affaire à des cloisons en carreaux de plâtre, faites recours à des chevilles étoiles ou crantées.

Fixation pour les charges > 30 kg

Les charges de plus de 30 kg sont considérées comme des charges lourdes. C’est le cas des vasques, des meubles de cuisine et du WC. Dans l’un de ces cas, il est préférable de prévoir des renforts dans les cloisons. On a par exemple le tasseau de bois relié à l’ossature métallique. Ainsi, vous pourrez fixer vos chevilles sans craindre le moindre risque.

Cependant, faites un calcul afin de vous assurer que les charges lourdes à fixer n’entraîneront pas un redimensionnement de l’ossature de la cloison. Au cas où vous n’auriez pas prévu des renforts, enduisez votre support puis poncez-le avant d’installer les fixations tout en suivant les recommandations précédentes.

Comment trouver le bon entrepreneur pour la réalisation de ses travaux de rénovation ?

Posted by admin on
0
Pièces
Comment trouver le bon entrepreneur pour la réalisation de ses travaux de rénovation ?

Vous souhaitez entreprendre des travaux de rénovation dans votre maison. Mais il est important de ne pas confier son chantier à n’importe quel entrepreneur. En effet, la réussite de vos travaux dépendra du professionnel à qui vous les auriez confiés. Comment choisir son entrepreneur alors ? Découvrez la réponse à votre préoccupation en lisant cet article.

Vérifier la santé financière de l’entrepreneur

Avant de confier vos travaux de rénovation à un professionnel tel un entrepreneur en rénovation à Anderlecht, vous devez, dans un premier temps, vérifier si la santé financière de celui est bonne ou pas. Pour y parvenir, voici les critères principaux à vérifier :

  • Les résultats de l’entreprise durant les trois dernières années,
  • Si le professionnel est en règle au niveau fiscal et
  • S’il est à jour concernant la cotisation sociale.

En effet, un professionnel de rénovation qui se trouve dans l’impossibilité de verser les charges sociales de ses salariés aux institutions laisse apparaître une mauvaise santé financière. C’est également le cas s’il éprouve des difficultés à payer ses dettes fiscales. 

Identifier si le professionnel de rénovation est financièrement solide ou non vous mettra à l’abri des risques de faillite. De nos jours, il est très facile de vérifier la stabilité financière d’un professionnel. Il suffit de vous rendre sur internet et de procéder à des recherches grâce au numéro d’entreprise du professionnel.

Vérifier la santé financière de l’entrepreneur

Les compétences professionnelles exigées par vos travaux de rénovation

Généralement, avant d’exercer, les spécialistes du domaine de la construction doivent justifier qu’ils sont dotés des compétences requises. D’ailleurs, tout entrepreneur est tenu de s’inscrire à la Banque-Carrefour des Entreprises (BCE). Cette dernière s’assure qu’il détient les compétences professionnelles exigées pour l’exercice de son activité. 

Pour choisir un bon entrepreneur pour vos travaux de rénovation, consultez alors le site internet de la BCE afin d’y vérifier :

  • La fiche d’identité du professionnel
  • La liste de ses compétences professionnelles
  • Son bilan annuel
  • L’agrégation pour les travaux publics.

Toutefois, cette inscription ne suffit pas pour prouver la qualité de l’entrepreneur. En effet, l’entrepreneur pourrait s’enregistrer à la BCE sans même posséder personnellement les connaissances conditionnant l’inscription à celle-ci. Si l’un de ses employés ou un des membres de sa famille les possède, c’est suffisant pour qu’il puisse valider son enregistrement. Aussi, il existe des entreprises de rénovation qui travaillent des fois avec des sous-traitants. Ces derniers peuvent ne pas répondre aux exigences légales. 

La réputation du professionnel

La réputation du professionnel

De nos jours, les réseaux sociaux et Internet ont rendu facile l’accès aux informations sur les entreprises. Si vous désirez connaître la réputation d’un entrepreneur, recourez à ces puissants outils. En effet, il est possible de trouver sur les réseaux sociaux et sites internet des entreprises, les avis laissés par les anciens clients mécontents ou satisfaits. 

Toutefois, il est recommandé de ne pas vous limiter à un seul avis, car généralement ces avis ne sont pas vérifiés. Certains clients peuvent être insatisfaits bien que l’entrepreneur soit compétent. De même, des concurrents de mauvaise foi peuvent déposer de faux avis.

Les signes qui montrent qu’il est temps de remplacer votre toiture

Posted by admin on
0
Pièces
Les signes qui montrent qu’il est temps de remplacer votre toiture

Lorsque votre toit fonctionne correctement, il protège le reste de la maison contre les dégâts des eaux et l’exposition aux intempéries. Cependant, avec le temps, votre toit commence à montrer des signes d’usure. Il est facile de le prendre pour acquis jusqu’à ce qu’il présente un problème majeur, comme une intrusion d’eau ou de la pourriture. Il est préférable d’être proactif et de rechercher les signes précurseurs d’un besoin de remplacement de la toiture. Cela permet de minimiser les coûts de réparation et les risques de blessures ou de dommages matériels. Quels sont les signes que votre toiture a besoin d’être remplacée ?

Dégâts d’eau à l’étage ou au grenier

Des traces d’humidité, des taches brunes, jaunes ou grises et une peinture écaillée sur les murs et/ou les plafonds peuvent indiquer que le toit est endommagé et fuit. Des chevrons humides ou des fuites peuvent également indiquer que le toit est endommagé. Faites appel à un couvreur pour une inspection professionnelle une fois par an.

La mousse, la moisissure ou les champignons ont envahi le toit

La mousse, la moisissure et les champignons indiquent la présence d’humidité, ce qui peut ruiner un toit. Pour éliminer la mousse qui s’accumule dans les coins ombragés de votre toit, utilisez une brosse rigide mais veillez à traiter tout problème sous-jacent. Si une mousse évidente subsiste après le brossage, contactez votre entreprise de toiture à Seneffe pour faire inspecter correctement le toit.

La mousse, la moisissure ou les champignons ont envahi le toit

Le toit s’affaisse

L’affaissement est un signe que l’humidité a fait pourrir les planches sous le toit. Un toit qui s’affaisse est un toit qui doit être remplacé avant que d’autres dommages ne surviennent dans votre maison. Vérifiez la surface pour voir s’il y a des signes d’humidité, des planches pourries ou des points d’affaissement, en particulier aux points les plus bas du toit.

Bardeaux gondolés

Lorsque les bardeaux commencent à s’enrouler ou à se déformer, c’est un signe qu’ils ne sont plus correctement fixés et ont probablement déjà subi des dommages. La surface courbée peut être happée par un vent fort, ce qui entraînera d’autres dommages lors de la prochaine tempête. Dans certains cas, une entreprise de réparation de toiture qualifiée peut remplacer des bardeaux spécifiques. Ce problème peut signaler un problème plus important.

Bardeaux ou granules manquants

Bardeaux ou granules manquants

Les orages violents et les ouragans peuvent mettre les toits à rude épreuve. Les vents extrêmement forts provoquent souvent le soulèvement ou l’envol complet des bardeaux. Vous pouvez parfois remplacer un bardeau ou deux, mais le potentiel de réparation dépend de l’emplacement du bardeau manquant et de l’état de ceux qui l’entourent.

Vous êtes frustré par vos factures de climatisation

Dans certaines régions, garder une maison fraîche demande une énergie constante. Un bon toit peut aider à garder l’air frais à l’intérieur et à réduire vos factures d’énergie de plusieurs façons. Premièrement, toute fuite dans le toit peut permettre à l’air de s’échapper. Ensuite, la couleur et le matériau de votre toit peuvent faire la différence.

Des tuiles de couleur plus claire ou des surfaces réfléchissantes comme un toit métallique aident à réfléchir le chaud soleil. L’ajout de panneaux solaires sur votre toit est un autre excellent moyen d’économiser de l’électricité.

Aménager une cuisine ouverte sur un petit salon

Posted by admin on
0
Pièces
Aménager une cuisine ouverte sur un petit salon

Une cuisine ouverte donne une allure moderne à votre salon. Quelle que soit la taille du living, cet aménagement rend votre intérieur à la fois pratique et contemporain. Retrouvez à travers ces prochaines lignes les inspirations pour réussir la décoration contemporaine.

Choisir une cuisine ouverte en « i »

Vous avez plusieurs configurations pour aménager une cuisine ouverte sur salon 25m2 ou moins. Il n’est pas forcément nécessaire d’avoir un comptoir au milieu, même si cette idée vient en premier en tête. En effet, vous pouvez opter pour l’aspect parallèle. Explication : le salon se compose principalement de canapé et d’un meuble télé. Vous devriez prendre un plan de travail et évier dans un seul axe.

La salle à manger devrait aussi se trouver dans cette ligne ou perpendiculairement si vous avez de la place. L’idée est d’avoir la table basse et celle pour les repas dans le même axe. Cela permet d’avoir un aménagement de l’espace assez pratique. Vous pouvez vous déplacer dans la combo salon-cuisine sans bouger du mobilier, sauf les dossiers des chaises en cas de besoin. Dans cette configuration, vous n’avez pas à distinguer la zone living en remplaçant le parquet. Un simple tapis devrait suffire à la délimitation.

Opter pour une table scandinave à 6 chaises

Si vous avez un salon de faible surface, ce serait préférable de choisir des meubles compacts. Les inspirations scandinaves répondent à cette attente. Les chaises avec angle adoucies sont assez pratiques. Vous pouvez aussi prendre une table ovale pour pouvoir accueillir jusqu’à 6 personnes. Si la place manque réellement, optez plutôt pour un mobilier rond accompagné de 4 tabourets.

Dans tous les cas, vous pouvez toujours utiliser les chaises pour d’autres destinations. Vous n’avez pas l’obligation de les regrouper perpétuellement autour de la table, sauf s’il y a des invités à la maison. Le confort des meubles scandinaves peut par exemple agrémenter le coin bureau. Veillez tout de même à choisir un matériau qui s’adapte à tous les usages souhaités. Le bois ou le capitonnage en tissu devrait vous aider. La couleur est également à décider avec soin. Préférez une tonalité sobre pour avoir de la polyvalence.

Penser aux détails qui vont sublimer le décor

Avec un salon-cuisine d’assez faible surface, il est recommandé d’avoir des meubles convertibles. Ce conseil tient notamment pour le canapé. Si vous avez opté pour un modèle d’angle, ce serait mieux qu’il puisse être séparé en deux ou plusieurs parties. C’est encore plus pragmatique si vous avez porté votre choix sur un canapé-lit.

De cette manière, vous pouvez accueillir du monde pour le week-end ou les vacances sans trop vous inquiéter pour la logistique. Autre détail intéressant, les murs pourront être personnalisés. Si vous êtes propriétaire, peut-être que vous pouvez changer le revêtement sur la partie cuisine et salle à manger. Concrètement, vous devriez opter pour les pierres ou les fausses briques. Il est aussi possible d’enlever l’enduit pour laisser la maçonnerie apparaître. Ce style a actuellement la côte.

Comment procéder au choix d’un service d’aide à domicile ?

Posted by admin on
0
Pièces
Comment procéder au choix d’un service d’aide à domicile ?

Le recours à un organisme de services à la personne est une meilleure solution pour soulager votre proche d’un certain âge des tâches quotidiennes. Après avoir pris la décision de faire intervenir un professionnel du domaine, il est temps de choisir l’aide à domicile fiable qui convient à vos besoins. Cela implique donc la prise en compte de certains critères. Lesquels ? Découvrez les réponses ici.

Définir vos besoins

Définir vos besoinsLe fait de maintenir une personne âgée à domicile implique l’intervention d’un professionnel d’aide à domicile. Souvent, il se peut que les proches ne soient pas pour autant disponibles afin de l’assister en cas de besoin. C’est pourquoi solliciter un professionnel via Miss Propreté est d’une grande nécessité. Pour ce faire, il est important d’abord de définir le type d’aide à domicile dont votre proche a besoin. Est-il toujours capable de se déplacer ? Pourra-t-il se rendre aux toilettes sans aucune aide ? Ce sont là quelques questions sur lesquelles vous devez réfléchir.

Les services d’aide à domicile diffèrent des services de soins infirmiers à domicile (SSIAD). De fait, ils ne peuvent pas offrir des prestations qui relèvent des soins d’ordre infirmier. Dans ce dernier cas, recourez à un SSIAD. L’hospitalisation à domicile est aussi un moyen pour faire bénéficier des soins infirmiers à votre proche. Cependant, il existe certaines agences qui proposent les deux formules. Renseignez-vous donc sur ce sujet lors de votre choix. Les services d’aide à domicile proposent généralement les prestations ci-après :

  • Aide à la mobilité ;
  • Aide à la toilette ;
  • Entretien du logement ;
  • Garde de nuit ;
  • Aide au repas ;
  • Courses, etc.

L’aide-ménagère à domicile peut vous permettre de répondre à des tâches administratives. Elle peut assurer également une prestation d’assistance au service médical. À cet effet, elle aidera la personne concernée dans la prise des médicaments ou l’accompagnera chez le médecin traitant. Elle peut contribuer à la stimulation de l’autonomie de la personne âgée. Certains services vont jusqu’à proposer des prestations supplémentaires à l’instar du jardinage et le bricolage.

Définir vos besoins

Prendre en compte les types de services d’aide à domicile qui existent

Si vous souhaitez engager un professionnel d’aide à domicile, vous avez le choix entre un service ou le fait d’employer directement un prestataire. Ainsi, on a :

  • L’emploi de gré à gré : ici, vous êtes l’employeur. Vous ne prenez en charge que les questions relatives à l’administration et à la juridiction. Dans ce cas, vous avez la possibilité de choisir un intervenant prestataire.
  • Le service mandataire : dans ce cas, vous pouvez recruter et embaucher les aide-ménagères salariées et les auxiliaires à vie. C’est un service qui s’occupe essentiellement des questions administratives et juridiques. En effet, vous représentez l’employeur pour l’intervenant. Ce dernier est rémunéré en fonction du service qu’il fournit à votre domicile.
  • Le service prestataire : ce professionnel prend en charge l’ensemble des travaux à réaliser à votre domicile. Les heures d’intervention de l’aide à domicile seront payées au service en question.

Prendre en compte les types de services d’aide à domicile qui existent

Après avoir identifié les besoins de votre personne proche et pris connaissance des différents services d’aide à domicile, il est temps de poser des questions de compréhension aux services d’aide à domicile de recours. Cela se rapporte au temps à consacrer au service d’aide à domicile, l’agrément du service, les certifications, etc.

Aménagement et assainissement : les meilleures astuces à exploiter

Posted by admin on
0
Pièces
Aménagement et assainissement : les meilleures astuces à exploiter

Toute maison se constitue traditionnellement de plusieurs pièces différentes. L’assainissement et l’aménagement de l’ensemble de la résidence passent donc essentiellement par l’entretien de chacune de ces pièces.

Avez-vous une idée de la procédure adéquate pour y arriver ? Découvrez les meilleures astuces en la matière dans cet article.

Pour l’assainissement de l’ensemble de la maison

Diverses astuces permettent d’aboutir à un assainissement optimal de la maison.

Commencez par les règles d’hygiène basiques

La première étape pour atteindre votre objectif d’assainissement de toutes les pièces de votre maison est le respect des principes de base. Vous savez probablement déjà de quoi il est question, mais il est essentiel de le rappeler.

D’abord, veillez à garder chacune des pièces de votre maison propre. Pour y parvenir, accordez un point d’honneur au rangement et à la discipline.

Ensuite, développez une routine de ménage. Personne ne peut réussir à assainir continuellement sa maison sans faire des tâches ménagères une routine.

Enfin, conservez chaque chose à sa place. Le désordre est malheureusement intimement lié à l’insalubrité. Vous l’aurez certainement constaté ! Plus vous laissez des objets traîner, moins votre cadre de vie est rangé et plus l’insalubrité s’installe.

Faites appel à des experts

L’assainissement d’une maison prend en considération plusieurs tâches. Si certaines d’entre elles sont à la portée de n’importe quel propriétaire, d’autres par contre ne peuvent être réalisées que par des professionnels.

Il peut s’agir notamment des travaux de vidanges pour les toilettes, d’assainissement de pièces sensibles comme la cave ou encore d’autres types de travaux d’entretien. En la matière, contacter une entreprise spécialisée telle qu’Entreprise Astruc vous permet de jouir du meilleur service d’assainissement, d’entretien ou de vidange.

Pour l’aménagement de la maison

Pour l’aménagement de la maisonEn partant de la superficie de chaque pièce, en prenant notamment en compte la nature des pièces et en opérant un bon choix de mobiliers, vous parviendrez aisément à réussir l’aménagement de votre maison.

Considérez la superficie de chaque pièce

C’est un aspect essentiel de la question. Il n’est pas du tout possible d’aménager une pièce si l’on ne tient pas compte de sa superficie.

En effet, dans tous les types de construction, certaines pièces sont plus grandes que d’autres. Il n’est donc pas sage d’aménager de la même façon les grandes et petites pièces.

Certains mobiliers qui tiendraient parfaitement dans un salon par exemple seraient incapables d’entrer dans une chambre à coucher.

Prenez en compte la nature de la pièce

Il n’est pas du tout possible d’aménager toutes les pièces sur la base des mêmes critères. Un bon aménagement doit obligatoirement être fonction de l’objectif de chaque pièce.

Pour l’illustrer, prenons le cas d’une cuisine. Elle a essentiellement pour but d’être le lieu de préparation des repas. Partant de ce fait, il est absolument inutile d’y installer par exemple une machine à laver.

Choisissez les justes mobiliers

Pas question de faire des choix aléatoires de mobiliers ! Soyez le plus précis possible. Sélectionnez soigneusement vos mobiliers en tenant compte des facteurs suivants :

  • La qualité : même si cela engendrera quelques dépenses supplémentaires, choisissez exclusivement des mobiliers de bonne qualité ;
  • La matière : il en existe de diverses sortes. Cependant, tous n’ont pas la même longévité, compte tenu des matières dont ils sont composés  ;
  • L’usage : cela se résume à répondre à la question « A quoi me servira ce mobilier ? ».

En prenant en compte ces astuces, vous aurez une maison bien assainie et parfaitement aménagée.

4 méthodes d’aération de l’intérieur d’une maison

Posted by admin on
0
Pièces
4 méthodes d’aération de l’intérieur d’une maison

Obtenir un courant d’air propice dans l’intérieur de sa maison est très important pour atteindre un confort absolu. Les moyens disponibles pour parvenir à ce résultat sont nombreux et efficaces les uns comme les autres. Quelques-uns vous sont présentés dans le développement de cet article.

La climatisation

La climatisationAvant tout, il faut savoir que la climatisation est la méthode tendance qui est utilisée de nos jours pour assurer l’aération dans une pièce. C’est un système qui puise l’air depuis l’extérieur et la transporte vers l’intérieur par voie de tuyaux. Cet air arrive à l’intérieur en subissant une transformation grâce au gaz stocké dans le dispositif.

Ce gaz agit pour rendre l’air totalement frais avant que ce dernier ne soit diffusé dans la pièce. L’éjection de l’air de la climatisation apporte un confort sans pareil à l’intérieur d’une maison et ceci, quelle que soit la température ambiante à l’extérieur.

Elle est prisée par quiconque désirant aérer son intérieur à cause de son caractère très esthétique. En plus de cela, en choisissant les climatiseurs NRJ ECO, vous jouissez d’une aération parfaite sans avoir à dépenser beaucoup d’énergie électrique.

Les ventilateurs de plafond ou de sol

Les ventilateurs de plafond ou de solÀ part la climatisation, vous pouvez opter pour les ventilateurs pour aérer convenablement votre intérieur. Il en existe d’ailleurs de deux types. Vous avez le choix entre les ventilateurs de plafond ou ceux de sol.

Les ventilateurs sont des ensembles constitués de trois ou quatre pales qui sont tous liés à un moyeu. Ce dernier tournoie sous l’effet d’un moteur tout en entraînant les pales dans son cycle. À la fin du mécanisme, vous obtenez de l’air qui provient de tout ce dispositif et est diffusé dans toute la pièce.

Les ventilateurs de plafond sont indéfiniment accrochés à votre plafond de sorte à propulser l’air sur une longue portée dans votre intérieur. Quant aux ventilateurs de sol, même s’ils n’ont pas une longue portée, ils peuvent être déplacés d’une pièce à une autre selon votre convenance. Ils sont cependant efficaces les uns que les autres, pour aérer une pièce.

Les fenêtres

Les fenêtresLes fenêtres ouvertes sur une maison sont utiles pour laisser entrer la lumière dans l’intérieur de la maison. Mais elles servent aussi à une aération naturelle des pièces de votre maison. Plus il y’a de fenêtres et mieux la pièce est aérée. L’avantage de ce type d’aération est qu’il est écologique. Cela n’a aucun effet sur la nature et ne représente non plus aucun danger pour les habitants de la maison.

En plus de ça, c’est un système très économique parce que ne nécessitant le fonctionnement d’aucun moteur. Vous obtenez une aération pure sans pour autant débourser une quelconque somme d’argent. Le confort que vous obtenez dans l’intérieur de votre maison est en plus très agréable.

Les conduits d’aération

Les conduits d’aération d’une maison sont installés pour permettre de régulariser l’air courant à l’intérieur d’une pièce. L’air entre par un passage bas aménagé pour cela et se diffuse partout dans la maison. Ensuite, le passage haut du conduit d’aération permet d’extraire l’air usé de la pièce afin de permettre à un air nouveau de s’installer.