5 erreurs à éviter pour l’extension de maison

Posted by admin on
0
Agrandissement
5 erreurs à éviter pour l’extension de maison

Plusieurs raisons incitent une famille à agrandir leur maison : création d’un coin bureau, aménagement d’une nouvelle chambre, création d’une cuisine ouverte, etc. La réalisation des travaux d’agrandissement est parfaite pour concrétiser ces projets, tout en restant dans la maison pendant les travaux. Toutefois, un projet d’extension de la maison, aussi bien l’ajout d’une nouvelle pièce, l’installation d’une véranda et la surélévation, se réalise avec le total respect des règles. Zoom sur 5 erreurs à éviter pendant un agrandissement de maison.

1. Oublier d’étudier profondément le projet

Par manque de patience, la plupart des particuliers réalisent les grands travaux d’agrandissement de maison, sans prendre le temps de bien étudier le projet. La première étape consiste à bien choisir son projet d’agrandissement de maison. Mais, quelles sont réellement vos besoins par rapport à cette extension ? Souhaitez-vous créer une ou plusieurs pièces ? La luminosité est-elle plus importante que la taille ? En répondant à ces questions, il vous serait facile de déterminer l’objectif du projet d’agrandissement.

2. Délaisser les démarches légales

Rares sont les particuliers qui prennent le temps de se renseigner sur les démarches légales régissant le projet. Piqure de rappel : plusieurs démarches sont obligatoires pendant l’agrandissement de la maison. À titre d’exemple, les maisons localisées en zone urbaine gérées par un PLU exigeant une déclaration préalable de travaux pour réaliser les extensions en L et en bois dont la surface habitable varie de 5 m² à 40 m². Par contre, un permis de construire est exigé pour les travaux d’agrandissement en briques, en bois, en moellons dont la surface habitable est supérieure à 40 m².

3. Ne pas demander l’aide d’un professionnel

Agrandir une maison n’est jamais une mince affaire, et peut virer en un véritable casse-tête. Pour créer une belle extension, tout en évitant les mauvaises surprises, l’idéal est de toujours faire appel à l’expérience d’un professionnel de construction de rénovation. Selon les attentes, les besoins et le budget de la famille, plusieurs solutions leur sont offertes.

4. Mal aménager l’agrandissement de maison avec l’existant

L’une des erreurs les plus communes pendant la réalisation de travaux d’extension est de considérer l’agrandissement comme une partie indépendante de la maison. Pour réussir un tel projet, il faut toujours créer une cohérence entre les pièces. Mais, l’harmonisation ne concerne pas uniquement l’intérieur de la maison, mais touche aussi la partie extérieure. L’extension doit être en parfaite harmonie avec la façade existante.

5. Mésestimer le budget de l’extension de maison

La minimisation du budget fait partie des erreurs courantes lors de la création d’une extension de maison. Or, ces travaux peuvent être onéreux, mais le prix varie, bien évidemment, d’un projet à un autre. Pour les familles n’ayant qu’un budget faible, le mieux est d’opter pour une véranda. Avec un budget moyen, la famille peut entamer des travaux d’aménagement de combles. Enfin, les projets d’agrandissement les plus sophistiqués, conduits par un architecte, exigeant plusieurs heures de travail et des matières coûteuses, se trouvent dans l’intervalle des hauts tarifs.

Quelle couleur choisir pour la façade ?

Posted by admin on
0
Façade
Quelle couleur choisir pour la façade ?

A l’arrivée de l’été, il est indispensable de rénover l’extérieur afin de pouvoir y passer du temps et de profiter du coup de soleil. Pour ce faire, pensez à bien entretenir votre façade. En effet, elle est souvent agressée par la pollution et les champignons, ce qui favorise la formation des tâches et la décoloration de la façade. Il est alors nécessaire de refaire la peinture et de choisir la meilleure couleur pour un rendu harmonieux et chaleureux. Découvrez dans cet article, quelques pistes pour vous aider dans votre choix.

Les couleurs neutres

Si vous voulez avoir une façade moderne dans le style de la maison d’architecte, vous pouvez choisir les couleurs neutres. Les plus utilisées sont les tons gris et le blanc. La première option apporte une touche d’élégance et de fermeté. Vous avez le choix entre le gris clair ou le gris foncé. Pour plus d’idées et d’informations, vous pouvez visiter la page officielle hlipeinturedecoration.be. Pour le blanc, c’est la meilleure option si de base, votre façade a été de couleur claire. Le blanc cassé est le plus apprécié par les internautes grâce à la luminosité qu’elle apporter.

Les couleurs chaudes

Si vous voulez apporter un peu de chaleur à votre façade extérieure, optez pour les couleurs chaudes. Il s’agit du jaune, du rouge ou de l’orange. Ces couleurs donneront un aspect accueillant à votre maison. Elles apportent du peps et de l’éclat. De plus, votre maison saura réchauffer le paysage dans la commune où vous vous trouvez.

Les couleurs froides

Ces couleurs sont les opposées des couleurs chaudes. Elles sont à adopter pour les maisons qui se trouvent au bord de la mer. Vous avez l’embarras du choix mais les plus utilisées par les internautes sont le bleu et le vert. Vous pourrez opter pour toutes les nuances, qui est aujourd’hui à la mode. Les architectes proposent ces couleurs car elles sont modernes et facile à visualiser.

Une façade totalement noire

Si vous avez plusieurs accessoires de décoration ou des plantes dans votre extérieur, vous pouvez opter pour une façade noire. Le rendu est spécial et exceptionnel et vous saurez vous démarquer des autres maisons autour de la vôtre. Vous pouvez utiliser des contrastes si vous n’osez pas le noir. Cette couleur est chic et élégante.

Quelques conseils sur la couleur

Outre les couleurs données précédemment, il existe des conseils et des astuces pratiques pour vous permettre d’avoir une meilleure façade :

  • Choisissez 3 couleurs au maximum si vous n’aimez pas les couleurs uniques ;
  • Tenez compte de l’orientation de votre maison lorsque vous choisissez les couleurs car si elle est toujours exposée au soleil, il est préférable d’opter pour des tons clairs ;

Evitez de choisir un blanc pour votre façade car cette couleur se salit plus vite étant donné les salissures de l’extérieur. Vous serez amené à rénover plusieurs fois pendant l’année.

Si vous ne savez pas quel choix faire, vous pouvez faire appel à des professionnels pour vous aider. Il faut également vous mettre en tête qu’il existe des couleurs qui ne sont pas autorisées, il est préférable de vous informer sur le sujet.

5 Astuces pour éviter l’excès de chaleur dans une petite maison

Posted by admin on
0
Pièces
5 Astuces pour éviter l’excès de chaleur dans une petite maison

En période estivale, la canicule s’invite chez vous à tout moment de la journée et même en soirée. Il devient primordial de rafraîchir son espace de vie pour sentir le confort même en cas de forte chaleur.

On a la fâcheuse habitude de pousser la climatisation à fond ou de camper devant son ventilateur, mais il existe d’autres moyens d’atténuer l’excès de chaleur sans recevoir une facture très salée à la fin du mois. Donc, adoptez la green attitude sans plus attendre en découvrant ici les meilleures astuces pour rendre votre intérieur plus frais.

1. Réduire l’usage des appareils électriques

Les appareils électriques participent à l’apport de chaleur considérable dans votre intérieur, même en mode veille. Une bonne raison pour diminuer son usage afin d’avoir un air plus frais qui circule dans votre espace de vie. Il suffit de déconnecter les machines inutilisées et réduire l’utilisation des appareils de cuisson qui augmente la température à vitesse grand V.

Cette astuce permettra également de diminuer votre consommation d’énergie, donc de réduire la note de facture. Privilégiez une alimentation froide et saine, les plats idéals pour la saison estivale. Pour trouver d’autres moyens de limiter la consommation électrique, faites un tour sur chauffagiste.biz.

2. Favoriser les vêtements en fibres naturelles

Les tissus synthétiques ne sont pas idéals pour une chaleur accrue au quotidien. Il n’aspire pas la sueur et traine beaucoup de mauvaises odeurs, donc très déplaisant à porter. Par contre, les fibres naturelles sont plus souples et plus légères. Ils ont la réputation d’être plus meilleurs que le coton.

Le lin est spécialement recommandé pour le linge de maison surtout pour les draps de lit. Cette étoffe a la réputation d’être thermorégulateur puisqu’il procure de la fraîcheur et de la brise en l’été, et maintien la chaleur en période hivernale. Faute de se balader en tenue d’Ève, les maillots de bain font bien l’affaire.

Mouiller le revêtement sol ou étirer du linge humide

L’eau s’évapore facilement au contact d’une température élevée. Cette vaporisation conçoit une brise de fraîcheur au passage du moindre courant d’air. La fraîcheur du vent se ressent immédiatement. Si le revêtement se prête à la pratique comme le carrelage ou la pierre naturelle, il suffit d’un coup de serpillère très humide surtout aux alentours des fenêtres.

La température baisse également d’un cran si vous prenez le temps de verser régulièrement de l’eau sur le balcon, la terrasse ou devant la porte. La sensation de fraîcheur se ressent avec quelques linges étalés devant la fenêtre ou des rideaux un peu mouillés.

3. Poser des pots de plantes

La verdure a la vertu à baisser la température des parois jusqu’à 7°, une aubaine pour les petites maisons puisque les plantes grimpantes peuvent recouvrir rapidement les façades les plus exposées de la maison. Le rebord des fenêtres a la capacité d’accueillir quelques pots de fleurs, mais il faut prendre le temps de bien les arroser le soir pour empêcher la brûlure. Les plantes vertes à larges feuilles ont aussi le don de rafraîchir et de purifier l’air intérieur.

S’investir dans l’isolation thermique d’une maison

Posted by admin on
0
Isolation
S’investir dans l’isolation thermique d’une maison

Changer les vieux équipements est le premier réflexe quand la consommation d’énergie augmente considérablement, surtout en période hivernale. Mais il existe un autre investissement plus rentable à double bienfait : l’isolation thermique. Elle augmente remarquablement le confort thermique de la maison tout en réduisant les dépenses énergétiques. Mais quelles devront être les zones prioritaires ?

L’isolation thermique d’une maison : un investissement durable

Une isolation adaptée à la maison assure un confort thermique ainsi qu’une économie d’énergie. Elle permet aux équipements de chauffage et de ventilation d’optimiser leur fonctionnement. L’impact sur l’environnement se réduit également, particulièrement le réchauffement climatique. Un recours à une isolation de bonne qualité couvre la plupart des besoins en énergie via les énergies renouvelables. Les équipements électriques deviendront des matériels d’appoint.

Remplacer les vieux équipements sans penser à l’isolement ne fait que réduire la consommation d’énergie sur une durée limitée. Pareillement pour le changement des fenêtres qui n’a aucun impact sur la diminution de la consommation habituelle. Les bénéfices de ces actions d’investissement s’évaluent entre 10 à 13 %. Ce qui nous ramène à la meilleure option, qui est d’améliorer l’isolation thermique de la maison.

L’isolation thermique d’une maison : les travaux à réaliser

Dans une maison neuve, il est plus astucieux d’installer l’isolation sur la totalité des parois de la maison. Pour une ancienne demeure ou une demeure en rénovation, l’isolation thermique s’installe par zones et les travaux s’effectuent sur quelques années. Dans un premier temps, il faut localiser les parois de la maison qui provoquent une diminution d’énergie optimale. Puis, réaliser les travaux par ordre de priorité si le budget reste limité :

Il faut prioriser l’isolation des combles et de la toiture qui se présente comme une véritable mine d’économie d’énergie. La zone se traite très facilement ; s’en suivent les murs qui permettent également d’optimiser les dépenses d’énergie. Dans le cas d’une nouvelle construction, il faut bien choisir les matériaux. Si le budget reste restreint, il est plus judicieux de favoriser les façades nord, ensuite les façades ouest qu’il faut protéger contre l’humidité ;

par la suite, isoler les portes et fenêtres permet également de réduire les calories énergétiques ainsi que diminuer l’impact des nuisances sonores. Calfeutrer les joints est l’option économique et le survitrage ou un double vitrage, mais aussi un doublage plastique coûte un peu plus cher ; l’isolation des sols se retrouve en bas de la liste puisque les travaux sont difficultueux. Il est important de connaître la constitution du plancher et de la nature du lien entre le plancher et les parois verticales à proximité.

Généralement, une isolation à haute performance convient à une maison neuve. Cette action permet de réduire au minimum les besoins en énergie électrique et d’orienter les investissements sur les équipements en énergie renouvelable. Les dépenses énergétiques seront considérablement limitées sans lésiner sur le confort et le bien-être des habitants de la maison. Pour une vieille maison, la combinaison de l’isolation des parois avec la ventilation mécanique et les fenêtres et opacification réduit à moitié les consommations d’énergie donc de payer la moitié des factures habituelles.

6 bonnes couleurs pour repeindre la façade

Posted by admin on
0
Façade
6 bonnes couleurs pour repeindre la façade

Vous allez procéder à la rénovation de votre demeure ? Vous voulez repeindre la façade, mais vous ne trouvez pas encore la bonne couleur à mettre en place ? Sachez que la façade est la carte visite de votre maison, donc il est indispensable de ne pas se tromper. La teinte doit répondre au style que l’on veut donner à sa demeure. Voici quelques idées avec lesquelles vous pouvez vous inspirer.