Plusieurs raisons incitent une famille à agrandir leur maison : création d’un coin bureau, aménagement d’une nouvelle chambre, création d’une cuisine ouverte, etc. La réalisation des travaux d’agrandissement est parfaite pour concrétiser ces projets, tout en restant dans la maison pendant les travaux. Toutefois, un projet d’extension de la maison, aussi bien l’ajout d’une nouvelle pièce, l’installation d’une véranda et la surélévation, se réalise avec le total respect des règles. Zoom sur 5 erreurs à éviter pendant un agrandissement de maison.

1. Oublier d’étudier profondément le projet

Par manque de patience, la plupart des particuliers réalisent les grands travaux d’agrandissement de maison, sans prendre le temps de bien étudier le projet. La première étape consiste à bien choisir son projet d’agrandissement de maison. Mais, quelles sont réellement vos besoins par rapport à cette extension ? Souhaitez-vous créer une ou plusieurs pièces ? La luminosité est-elle plus importante que la taille ? En répondant à ces questions, il vous serait facile de déterminer l’objectif du projet d’agrandissement.

2. Délaisser les démarches légales

Rares sont les particuliers qui prennent le temps de se renseigner sur les démarches légales régissant le projet. Piqure de rappel : plusieurs démarches sont obligatoires pendant l’agrandissement de la maison. À titre d’exemple, les maisons localisées en zone urbaine gérées par un PLU exigeant une déclaration préalable de travaux pour réaliser les extensions en L et en bois dont la surface habitable varie de 5 m² à 40 m². Par contre, un permis de construire est exigé pour les travaux d’agrandissement en briques, en bois, en moellons dont la surface habitable est supérieure à 40 m².

3. Ne pas demander l’aide d’un professionnel

Agrandir une maison n’est jamais une mince affaire, et peut virer en un véritable casse-tête. Pour créer une belle extension, tout en évitant les mauvaises surprises, l’idéal est de toujours faire appel à l’expérience d’un professionnel de construction de rénovation. Selon les attentes, les besoins et le budget de la famille, plusieurs solutions leur sont offertes.

4. Mal aménager l’agrandissement de maison avec l’existant

L’une des erreurs les plus communes pendant la réalisation de travaux d’extension est de considérer l’agrandissement comme une partie indépendante de la maison. Pour réussir un tel projet, il faut toujours créer une cohérence entre les pièces. Mais, l’harmonisation ne concerne pas uniquement l’intérieur de la maison, mais touche aussi la partie extérieure. L’extension doit être en parfaite harmonie avec la façade existante.

5. Mésestimer le budget de l’extension de maison

La minimisation du budget fait partie des erreurs courantes lors de la création d’une extension de maison. Or, ces travaux peuvent être onéreux, mais le prix varie, bien évidemment, d’un projet à un autre. Pour les familles n’ayant qu’un budget faible, le mieux est d’opter pour une véranda. Avec un budget moyen, la famille peut entamer des travaux d’aménagement de combles. Enfin, les projets d’agrandissement les plus sophistiqués, conduits par un architecte, exigeant plusieurs heures de travail et des matières coûteuses, se trouvent dans l’intervalle des hauts tarifs.

There are currently no comments.